LA HONTE

Depuis quelques temps au sujet de la France, pays dans lequel je suis née et où je vis depuis des années, je n’entends parler que de violence, racisme, émeutes, intolérance, haine, envie de vengeance, impossibilité d’intégration, refus d’accepter ou de comprendre l’autre et ses différences de couleur, culture, religion! Je suis bien triste de constater que le pays des droits de l’homme semble être devenu le pays de l’incompréhension, de l’intolérance et surtout de l’indifférence!
Je ne comprends pas comment nous en sommes arrivés là!
Parce qu’après tout, nous sommes tous des êtres humains, avec un coeur que nous n’écoutons plus et une raison qui déraisonne! Nous sommes tous faits de chair et de sang, ce sang qui ne cesse de couler à flot ces derniers temps; et qui fait couler des larmes sur les joues des personnes blessées ou qui ont perdu un être cher, ou vu quelqu’un se faire agresser gratuitement pour quelques photos prises!
Mais que nous arrive t’il?
Avons-nous oublié que ce qui fait la supériorité de l’homme c’est son intelligence, cette intelligence qui est censée nous donner la possibilité de faire la différence entre le bien et le mal? Cette notion a t’elle disparu, allons nous devenir des animaux et vivre dans une jungle où le plus fort sera le chef, ou devrais-je plutôt dire la bande la plus nombreuse gagnera le gros lot!
Ce qui me rend le plus triste c’est que nous sommes responsables de ce massacre. A vouloir caser un maximum de gens dans un espace restreint nous avons fait naître ces »animaux blessés » faits de haine, de désir de vengeance, de frustration, d’envie de s’en sortir par n’importe quel moyen!
S’il vous plaît dîtes-moi qu’il existe un remède miracle pour arrêter ce massacre, dîtes-moi qu’il est encore possible que la fraternité, le partage, la tolérance et l’amour aient encore leur place dans mon pays, parce que si ça n’est pas le cas, la honte que je ressens envers mon pays, n’est pas prête de me quitter!
Je sais bien que tout ceci ne sont que des mots, qui ne sont pas le remède miracle à ces maux dont nous souffrons, mais c’est ma manière à moi de dire stop au massacre.
Et vous ça ne vous dérange pas tout ce massacre, vous n’avez pas envie que ça change?

Ajouter une réponse